foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
logo

Home, Wood Home

autoconstruction en bois

Visites

2001233
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
Mois dernier
595
875
24688
21657

Utilisateur

Je vais décrire ici les extensions qui, en fin de projet, seront réalisées ou pas, en fonction des finances et de l'énergie qui me resteront ...

Première extension

Elle consiste en une production d'eau chaude solaire, via un capteur de 4 m2 et un ballon de 200 litres.

Cela reste assez simple techniquement, mais le vrai défaut est le prix. Du coup, la rentabilité n'est assurée qu'à long terme, et c'est pourquoi je qualifierai ce choix d'acte "militant".

Il est cependant intéressant, écologiquement parlant, de produire ainsi naturellement plus de la moitié de l'eau chaude sanitaire qu'on consomme, même si le bénéfice pécunier reste modeste ...

Deuxième extension

Elle consiste en la production d'électricité via des capteurs photo-voltaïque. L'intérêt est ici avant tout financier, puisque du fait des tarifs de rachats par EDF, cet investissement peut s'auto-financer, et rapidement financer certaines des charges de la maison : taxes locales, électricité consommée ...

Je suis plus circonspect sur le plan de l'écologie : en l'absence de solution de stockage efficace, cette production d'électricité photovoltaïque me paraît difficilement exploitable sans la "doubler" par la production d'électricité d'une centrale thermique, seule capable de prendre le relais les jours "sans" ...

Je suis également gêné que le tarif de rachat soit financé par une taxe payée par les abonnés au réseau EDF ...

Troisième extension

Elle consiste en un système de récupération de l'eau de pluie.

Du fait de la toiture végétale et de la présence de toilettes sèches, l'eau ainsi récupérée aurait surtout son utilité dans le jardin.

Mais le coût de ce genre de système me fait pour l'instant reculer.

Enfin, je verrais en fin de chantier ...