foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
logo

Home, Wood Home

autoconstruction en bois

Visites

1522759
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
Mois dernier
667
808
10964
19663

Utilisateur

Projet futur

Je vais ici décrire l'autoconstruction de ma maison en bois, de la phase de réflexion à la construction.
Il s'agit avant tout :

  • de pouvoir montrer l'avancement du projet à mes proches;
  • de garder une trace de l'aventure que représente cette auto-construction.

Bioclimatisme

Le bioclimatisme consiste à optimiser l'utilisation des ressources d'un lieu et de son climat, avec pour objectif de créer en cet endroit une maison tout à la fois confortable et économe à l'usage.

Il s'agit donc, non pas d'affronter les avantages et inconvénients du lieu, à grand renfort de chauffage et/ou de climatisation, mais de composer avec eux et d'en tirer le meilleur parti.

Cela revient finalement à établir un compromis entre :
- l'environnement immédiat;
- les envies architecturales des futurs habitants;
- les habitudes de vie des futurs habitants.

Dans nos régions, il convient de ne pas négliger les cycles saisonniers.

Si la problématique d'hiver reste prédominante, on ne doit pas oublier de prendre en compte l'été, afin d'éviter de désagréables surchauffes.
Ceci est bien sûr d'autant plus vrai qu'on se dirige vers le Sud du pays ...


On commencera par exploiter les caractéristiques du lieu, par exemple en utilisant une surélévation de terrain ou des haies compactes en guise de protection contre les vents dominants.

On favorisera les ouvertures sur le côté Sud de la maison, de façon à bénéficier des apports solaires gratuits en hiver, mais sans oublier de placer des protections solaires pour ne pas surchauffer en été.

On privilègera un volume compact pour la maison, ce qui, associé à une excellente isolation, minimisera fortement les déperditions thermiques, et donc les besoins en chauffage.

Dans le même temps, on cherchera à apporter une inertie thermique à l'intérieur de la maison (source de confort) en y intégrant des matériaux massifs (dalles, murs intérieurs).

On organisera la maison en disposant les pièces de vie du côté Sud, chaud et lumineux, et on relèguera les autres pièces du côté Nord (buanderie, cellier, garage), format ainsi un espace tampon protecteur :

On soignera enfin l'étanchéité à l'air, ainsi que la ventilation, pour garantir un air intérieur sain sans pour cela gaspiller d'énergie :

On notera que tous ces principes nous amènent naturellement vers les maisons basse consommation, et même, pour les plus motivés, vers les maisons passives ...

Négawatts

Les négawatts désignent l'énergie qui, avec un minimum d'effort, pourrait être économisée plutôt que consommée.

Ainsi, investir dans l'isolation d'une maison, plutôt que dans un coûteux système de chauffage, réduit drastiquement les besoins énergétiques de cette maison.

Complément logique : soigner l'étanchéité à l'air de la maison, ainsi que la ventilation (VMC double flux) apporte son lot d'économie.