foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
logo

Home, Wood Home

autoconstruction en bois

Visites

1443369
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
Mois dernier
36
423
13665
19847

En ligne

Nous avons 138 invités et un membre en ligne

  • Philoux

Utilisateur

avant après

Installation du poêle à bois, et première flambée ...

Les installateurs m'avaient prévenu qu'ils seraient là à 9h, et ils sont bel et bien là à 9h :

D'entrée de jeu, un imprévu : mon tuyau isolé devrait descendre de 15cm de plus pour que la pièce qui vient dessous, non isolée, respecte l'écart au feu. Heureusement, il me reste un élément isolé. Ni une ni deux, je le descends du grenier, et il est sur le champ peint en noir mat :

Cet imprévu résolu, on passe au montage du poêle :

Puis à la première flambée, qui me rasssure sur le tirage de mon installation :

J'ai choisi d'équiper le poêle d'un automate qui gère la combustion, en pilotant l'arrivée d'air en fonction de la température des fumées.

Ceci permet :

  • d'optimiser la combustion, donc de minimiser à la fois la consommation de bois et les pollutions ;
  • d'éviter les surchauffes, donc de protéger le matériel ;
  • de se simplifier la vie, puisque je n'ai pas de question à me poser quant aux réglages ou aux recharges : je n'ai qu'à attendre que l'automate me prévienne qu'il est temps de recharger ...

Vue de l'arrière du poêle, avec l'arrivée d'air frais en provenance de l'extérieur, et la gaine contenant les fils de commande de la vanne d'air et du capteur de témpérature des fumées :

 

Vue du module de commande de l'automate, encastré dans le mur juste à côté du poêle :