foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
logo

Home, Wood Home

autoconstruction en bois

Visites

1733677
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
Mois dernier
633
787
7106
19150

Utilisateur

Lors de mon passage à Fedora-17, j'étais resté avec le bureau Gnome-3, ayant à peu près réussi à le personnaliser à ma convenance.

Lors de la mise à jour vers Fedora-19, de nouvelles déconvenues sont apparues, le bureau Gnome se spécialisant résolument vers les tablettes, au mépris des postes de travail.

J'ai alors testé le bureau KDE qui, à ma grande surprise (vu le mal qu'on m'en avait dit), me convient parfaitement !

Mes griefs contre Gnome :

  • les agrandissements de fenêtres intempestifs (incessants !) lorsqu'on veut les déplacer vers le haut, la gauche, la droite. Si je les déplace, c'est que j'ai envie de les déplacer, pas de les agrandir !
  • les boutons "réduire/agrandir/fermer" qui disparaissent lorsqu'on bascule une fenêtre en plein écran ;
  • des sous-fenêtres non déplaçables (genre "sélecteur de fichier") qui cachent des informations dont on a besoin ;
  • pas de menu par défaut pour les applications, et les extensions qui peuvent l'ajouter ne sont pas toutes compatibles avec la dernière version de Gnome ;
  • l'extension qui m'avait permis d'ajouter une barre de lancement rapide n'est pas compatible non plus avec la dernière version de Gnome. Le lancement des applications favorités ne peut plus se faire que via le dash ou le menu, forcément moins efficace qu'un simple click immédiat. Bonjour l'ergonomie !
  • l'extension faisant office de barre des tâches, elle non plus, n'est plus compatible avec la dernière version de Gnome. Il m'a fallu en trouver une autre, moins agréable ...
  • gestion des extensions toujours en mode "Beta" ;
  • des extensions en petit nombre, avec déjà de nombreuses incompatibilités ;
  • simplification outrancière de Nautilus (voir ci-dessous) ;
  • on avance à grand pas vers un déport du menu des applications vers le haut de l'écran (déjà pour Nautilus). D'où augmentation des déplacements de la souris !

Je reviens sur les simplifications outrancière de Nautilus :

  • disparition du menu, comme déjà décrit ;
  • disparition de la barre d'état, on ne sait donc plus, par exemple, de quel espace on dispose sur le disque courant ;
  • de plus, une espèce de bulle appraît parfois en bas de la fenêtre, cachant des informations (nom de fichier) dont on a besoin ;
  • affichages de plus en plus gros : on n'accède donc à peu d'informations à la fois, même sur un écran full-hd ;
  • affichages irréguliers des dates, désagréables, non paramétrables ;
  • affichages ridicules des propriétaires ("moi" !), non paramétrables ;
  • je dois en oublier ...

Les explorateurs de fichiers (Gnome/Nautilus vs KDE/Dolphin) :

Avec KDE, j'ai enfin retrouvé un bureau ergonomique et efficace :

  • une seule barre en bas de l'écran ;
  • de quoi paramétrer une barre de lancement rapide (un click immédiat) pour mes applications les plus courantes ;
  • de quoi paramétrer des indicateurs (charge CPU, mémoire, réseau) ;
  • une barre des tâches pour les applications en cours d'éxécution, simple, efficace, accessible d'un seul click ;
  • désactivation possible des agrandissements de fenêtres via les déplacements vers le haut, la gauche, la droite ...

Enfin, je ne m'énerve plus vingt fois par jour contre l'interface ...