foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
logo

Home, Wood Home

autoconstruction en bois

Visites

2644060
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
Mois dernier
453
524
9107
20700

Utilisateur

Naturisme x

Crédit photo : Wikipedia.

Le naturisme

Petit rappel, d'après la Fédération Française de Naturisme (XIVe Congrès international, Agde-Sérignan, 1974) :

« Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser  le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l'environnement. »

Ceci pose d'emblée la différence entre le nudisme, qui concerne la nudité vécue de manière individuelle (voir individualiste), et le naturisme, qui évoque une pratique en commun de la nudité (sans oublier le partage d'activités), mais aussi un rapport étroit avec la nature, ainsi qu'une grande tolérance entre les personnes.

Petite histoire

Si pour la FFN, le naturisme apparaît dans les années 1920 sous l'influence de médecins hygiénistes, d'autres voient les choses bien différemment en considérant comme fondateur Jean Jacques Élisée Reclus, homme tout à la fois naturiste, libertaire, anarchiste, végétarien (légumiste disait-on alors), dès la fin du XIXème.

C'est également vers cette époque qu'apparaît un mouvement similaire en Allemagne (citons Pudor et Zimmerman), mouvement qui se développera tout particulièrement, après guerre, en Allemagne de l'Est.

En France, le développement du naturisme s'est par la suite caractérisé par un encadrement de cette pratique sous l'égide de la FFN, dans des plages et centres de vacances fermés et bien délimités.

Mais ces derniers temps, des voix se font entendre, qui réclament le droit de sortir de ces endroits confinés, de façon à pouvoir profiter pleinement et naturistement de la Nature ...

La randonue

Randonue, rando-nue, ou randonnue ?
Quelle que soit l'écriture, on parle de la même chose : la randonnée nue, c'est à dire naturiste.
Quand on est à la fois randonneur et naturiste, n'est ce pas finalement évident ?

Nous sélectionnons des circuits de randonnées qui comportent le moins possible de routes et de maisons en vue.

Une reconnaissance est généralement effectuée au préalable pour vérifier cela.

Le jour "J", (le plus souvent choisi en semaine pour minimiser la fréquentation), au point de départ, il s'agit de s'équiper (ou plutôt de se dés-équiper) : tout se monde se retrouve donc en tenue de peau, avec à la main, qui un pagne, qui un short (à enfilage rapide), pour pouvoir se couvrir rapidement en cas de rencontres.
En option : les chaussures de marche et le sac à dos, parfois utile pour le pique-nique !

Et voilà, il ne reste qu'à prendre le sentier, et, tout simplement, randonner ...